3.3 Essai de résilience (résistante aux chocs)

a) Principe : Énergie qu'il faut fournir pour rompre un matériau.essai de resilience
b) Éprouvette : Barreau prismatique entaillé pour localiser la rupture.
c) Expression de la résilience : C’est le rapport à l'énergie absorbée par la rupture sur la section rompue de l’éprouvette.

Principales méthodes :

MOUTON DE FRÉMONT

MOUTON DE FREMONT

Principe : Masse de 15 kg tombant de 4 m de haut (Wi = Énergie initiale) et donnant, après rupture, une énergie résiduelle (Wr) absorbée par les ressorts et indiquée sur le cadran.

MOUTON DE FREMONT formule

MOUTON DE CHARPY

 MOUTON DE CHARPY

Principe : Masse pendulaire tombant d’une hauteur (H) (Wi = Énergie initiale) et, après rupture, remontant d’une hauteur (h) sous l’effet de l’énergie résiduelle (Wr).

MOUTON DE CHARPY formule

Remarque : Les métaux purs sont surtout utilisés pour leurs propriétés physiques (ex : conductibilité utiliser les alliages (mélange de métaux différents) de par leurs électrique, magnétisme, dilatation, etc.) En construction mécanique on préfère caractéristiques mécaniques très supérieures. Ces caractéristiques mécaniques peuvent encore être augmentées par une succession de traitements mécaniques ou thermiques.

E-mail